STORIE

LES SAVONS DU LIBAN

 

S T O R I E

LES SAVONS
DU MOYEN ORIENT

Nous les avons cherchés longtemps, ces savons… Et c’est au cours d’une errance dans les souks près de la frontière, en quête de savon à base d’huile d’olive, que nous les avons enfin trouvés. Au bout d’une ruelle aux odeurs de poubelles, tout en haut d’un petit escalier de pierre et nichée dans une pièce sombre, une vieille dame fait sécher des grappes de savons sur un fil de linge. Cela sent bon le propre. C’est magique, on finit toujours par trouver ce que l’on cherche ! L’artisan déroule l’histoire de ces petites merveilles, la transmission familiale d’un savoir-faire depuis deux siècles. Son fils unique de 13 ans, est là aussi qui travaille déjà, répétant sous nos yeux les gestes de ses ancêtres, découpant en tranches un savon parfumé au laurier. « Le secret de fabrication réside dans la qualité de l’huile d’olive. Tout dépend aussi du miel ou de l’huile essentielle qu’on y ajoute. Un subtil dosage de camomille, menthe, musc et ambre ».


C O M M A N D E R
L E S   S A V O N S


LES COUVERTURES DU LESOTHO

 

 S T O R I E

LES PLAIDS
DU LESOTHO

Notre coup de cœur... les couvertures des montagnes du Lesotho, pays enclavé en Afrique du Sud. C’est en 1860 que ces couvertures en laine ont fait leur apparition au Lesotho. Le Roi Moshoeshoe 1er ayant reçu une couverture en laine en cadeau, remplaça la peau de léopard traditionnelle qu’il portait sur les épaules afin de se couvrir avec. Lorsqu’en 1897 la reine Victoria offre une couverture en cadeau au roi, celle-ci est appelée «Victoria England» en son honneur. Plusieurs grands couturiers parisiens s’en sont déjà inspirés. Aujourd’hui, les Basotho Heritage Blankets sont entièrement fabriquées au Lesotho et arborées par des habitants hauts en couleur.